Naissance d’un (de mes) ouvrages – Jour 2, 3, 4

Comment naît un ouvrage ? Choix du contenu de mon ouvrage: Initiation au Mentalisme

initiation au mentalismeDans l’article précédent, je vous avais montré comment m’était venue l’idée de mon livre Initiation au Mentalisme. Aujourd’hui je vais vous entretenir sur le choix du contenu.

Il vous semblera sans doute curieux que je parle du choix du contenu et non de la création du contenu.

Pour ma part la création du contenu pour ce type d’ouvrage axé sur la prestidigitation s’est faite depuis que j’ai commencé ma carrière de magicien et continue encore aujourd’hui.

Au fil des années j’ai appris et noté (au début dans un simple cahier puis transposé ensuite dans l’ordinateur) les tours que je choisissais puis que je retravaillais (retravailler pour moi signifie éliminer tous les points faibles d’un tour), répétais et présentais ensuite au public.

J’ai donc accumulé, en 30 ans de carrière de magicien, plusieurs centaines de tours classés par catégories, genre, difficultés… et présentés sous forme de fiches où je retrouve pour chaque tour: son titre, sa durée, le matériel à utiliser, s’il nécessite une préparation, l’effet, l’explication, etc. Et j’en ajoute en permanence.

Choix des textes

initiation au mentalismeLorsque on me demande d’effectuer une prestation, il suffit que je filtre ma base de données de tours selon certains critères spécifiques: séance enfantine, magie de rue, grandes illusions, durée… et j’ai immédiatement la liste des tours, la durée et le matériel à réunir pour le spectacle demandé.

Pour la réalisation d’un livre, et notamment le dernier: Initiation au Mentalisme, j’utilise le même procédé de tri. Il me suffit ensuite d’exporter l’ensemble des informations dont j’ai besoin des fiches sélectionnées, dans mon programme de traitement de texte.

Améliorations permanentes – Travail le plus long!

Mais en général la partie « contenu » ne se limite pas à ça.

Mes fiches en effet ne sont pas « statiques » et à chaque fois que je fais un livret (ou un spectacle) je revois systématiquement chaque effet et vérifie les informations de la fiche.

C’est à dire qu’en général cela se traduit par des améliorations apportées au niveau de la description dans la façon de faire le tour, dans l’ajout de conseils ou des remarques sur son exécution, etc.

En effet ces fiches me servaient au départ de pense-bête pour mes propres tours et elles étaient écrites avec des abréviations et de nombreux termes techniques que seuls des magiciens peuvent comprendre.

A partir du moment où elles peuvent être lues par des non initiés tout doit être décrit dans le détail et une simple façon de tenir un jeu de cartes va exiger de nombreuses lignes d’explication (même en photo on ne peut tout montrer) et c’est cette partie qui est la plus longue. A titre d’exemple, je viens de passer environ une heure à vérifier puis modifier et compléter le texte de l’explication, prendre et insérer des photos, ajouter des conseils et des remarques sur la présentation, etc. du premier tour proposé dans mon dernier ouvrage ‘Initiation au Mentalisme’.

Le lecteur est donc toujours assuré d’avoir la dernière version, et la plus aboutie de l’effet décrit.

Voila pour aujourd’hui!

Dans le prochain article, d’ici  4 jours donc, j’aborderai la mise en forme du contenu.

A bientôt !

initiation au mentalisme

Découvrez en priorité mon prochain livre « Initiation au Mentalisme » et bénéficiez immédiatement de deux cadeaux et d’un avantage!

 

Et si cet article vous a plu, n’hésitez pas à en faire profiter vos amis en le partageant. Merci !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s